DES AGR(action génératrice de revenus) POUR NOS FAMILLES

Notre projet initial ” AGR” s’était fixé sur l’élevage de porc pour 12 familles de notre école. Ce mois de juillet 2018, une maladie porcine s’est abattue dans les élevages porcins de la commune de Bongatsara. Nous pensons que cela est dû soit à un mauvais suivi de vaccination,soit à un mauvais entretien des locaux.

Bien que la propagation de la maladie ait cessé cela a instauré de la crainte et des hésitations chez les familles concernées par le projet, .

Notre partenaire, l’ONG REGGIO TERZO MONDO (RTM) est venu à notre centre d’appui éducatif ce mois d’août pour entamer des discussions avec les familles et finaliser le projet. Finalement 2 familles ont décidé de maintenir l’élevage de porc et les 10 autres se lanceront dans l’élevage d’oies.

Selon son choix, chaque famille recevra soit 7 oisons soit un porcelet  femelle.     NY FITIA possède déjà  un verrat qui sera à disposition  des familles pour la reproduction

Le contrat avec les familles stipule qu’ elles devront rembourser l’avance initiale des oisons et porcelets une fois que leur entreprise sera rentable..

Ecole des parents maraîchage

 

Nos familles pratiquent une agriculture vivrière. Leurs récoltes suffisent à peine à l’auto consommation et à une économie de subsistance. Le surplus de production est vendu au marché mais le gains reste insuffisant et les parents doivent travailler en tant que journaliers chez des particuliers.Ces familles sont très pauvres.Les faibles moyens dont elles disposent ne leur permettent pas d’envisager une augmentation des récoltes.
A l’école des parents nous proposons de leur apporter une contribution pour améliorer leurs moyens de production.
L’objectif est toutefois de les amener à l’autonomie financière.
Dans un premier temps,l’école des parents leur propose:
Une formation civique complète en partenariat avec l’OEMC et l’ONG RTM (Reggio Terzo Mondo).
Une formation dans le domaine de l’économie familiale
Nous proposons ensuite de les aider à produire plus par un don de semence,d’engrais, d’insecticide et de prêt de matériel jusqu’à ce qu’elles soient capables de gérer leur entreprise familiale.Dans un deuxième temps, nous avancerons les semences et les intrants,mais les familles devront les rembourser après chaque récolte.Ils auront alors atteint l’objectif de ce projet qui est initié depuis décembre 2017.